Une recette de déo maison trop facile et efficace… seriously ?

Comme tu le sais – ou pas ! – je me suis lancée dans un #ChallengeColibri l’année dernière à l’occasion de mon anniversaire. Neuf mois plus tard, je n’ai toujours pas atteint le Zéro [Déchet] Absolu… et j’admire plus que jamais les personnes qui en sont là. Personnellement, j’applique la meilleure leçon que le yoga m’ait apprise : « tendre vers ». Dans la cuisine et du côté « ménage », on note de belles améliorations. Côté salle de bain, par contre, c’est beaucoup plus compliqué. Mes trois soucis principaux ? La brosse à dent (3 mois après mon passage au bambou, je me suis retrouvée en cata chez le dentiste), le shampoing (je cherche toujours la version solide qui fonctionne) et le déo. Pour le déo, en fait, j’avais opté pour une eau tonique qui faisait très bien le job et qui avait le mérite de me réveillé, mais même si seul le bouchon était en plastique, ce n’était pas terrible. Heureusement, Facebook est venu à mon secours et j’ai déniché un DIY tellement simple que je ne pouvais pas ne pas le tenter. Je ne vais pas te mentir, je n’étais pas convaincue. Femme de peu de foi…

Lire la suite

DIY – Mes (premiers) petits carnets

Comme tous les ans pour la rentrée, j’ai été totalement torturée par les (jolis) petits carnets qui fleurissent en papeteries. Il faut dire que j’adore tout noter : les bons mots, les jolis mots, et si je peux coller des images récoltées ici et là, c’est encore mieux. Mais pas question de céder à l’appel du nouveau carnet, car en dépit de mes efforts, il reste tout un tas de choses inutilisées dans cette maison. Tout ce qui encombre les placards doit être utilisé en priorité. A commencer par des rames et des rames de papier qui remplissent une étagère du bureau. Pourquoi ? Parce qu’en 2006, lorsque j’ai créé ma première entreprise, j’étais partie dans une optique conso responsable. J’ai investi dans du papier recyclé et recyclable à gogo. Sauf que voilà… le papier pour mon imprimante était inutilisable : il absorbait des quantités d’encres invraisemblables, et je n’imprimais rien de lisible. J’ai donc changé de marque et depuis, ces rames inutilisables encombrent une étagère de placard. D’un autre côté, j’accumule aussi les magazines prends-soin-de-toi, qui sont superbes mais qui s’empilent vite. Je me suis dit que c’était donc une belle occasion de refaire mon stock de petits carnets en testant la « fabrication maison ». Vu que je n’ai pas tellement de temps pour une opération DIY en semaine, j’ai opté pour du facile & rapide !

Lire la suite