[Test] 3 recettes aux huiles essentielles pour soigner les problèmes cutanés

Non, je n’ai pas disparu de la surface de la Terre. J’avais seulement disparu de mon petit coin de web côté pro et perso (ici même, donc), car il n’y a que 24 heures dans une journée. Cela dit, je me continue mon chemin sur la voie du Colibri ! Certes, je n’ai toujours pas atteint le zéro déchet absolu, et quelques produits de base manquent encore à mon arsenal (par exemple, je cherche toujours le shampoing solide qui correspondra à mes cheveux, ainsi que la brosse à dent en bambou… non pas parfaite, mais un minimum efficace quand même !). Outre la cuisine et la salle de bain, je me suis attaquée à un espace qui est loin d’être doux pour la planète : l’armoire à pharmacie ! Les huiles essentielles ont remplacé bien des produits pour soigner petits et gros bobos, et d’expérimentation en expérimentation, j’ai trouvé quelques recettes que je te partage aujourd’hui, puisqu’elles sont désormais testées et approuvées !

Avant de commencer, rappelons quelques bases, à toutes fins utiles…

Les huiles essentielles sont naturelles, ce qui ne signifie pas sans danger. On les manipulera donc avec précautions, car elles sont hautement concentrées. À éviter pour les tout petits et la femme enceinte, donc. Et totalement prohibées en cas d’allergies !

Il est à noter par ailleurs que chacun.e a une sensibilité qui lui est propre. À titre d’exemple, l’huile essentielle de Niaouli fonctionne très bien pour beaucoup de monde. Sur moi, le résultat est moyen.

Ceci étant dit, voici donc les recettes qui ont intégré ma petite infirmerie !

En cas de brûlure

Sachant quelle calamité je peux être (notamment en cuisine !), tu ne t’étonneras sans doute pas qu’en me chauffant au bois, je me brûle assez régulièrement, généralement au niveau des mains et des avant-bras. Autant dire que cela faisait un moment que j’étais en quête d’un soin pour m’éviter les cicatrices. Il m’a fallu maints échecs, mais j’ai finalement trouvé une recette qui fonctionne. Pour cette recette, j’utilise de l’huile d’amande douce, dans laquelle je dilue :

  • 5 gouttes d’HE de Tea Tree ;
  • 5 gouttes d’HE de ravintsara ;
  • 5 gouttes d’HE de mandarine ;
  • 5 gouttes d’HE de lavande vraie ;
  • 3 gouttes de propolis ;
  • 3 gouttes de vitamine E.

Attention : si la recette est efficace, elle demande un minimum de discipline. J’ai appliqué un peu de cette huile magique 2 à 3 fois par jour et elle a fait des miracles. Par contre, appliquer une fois de temps en temps quand on y pense… crois-moi, crois-moi pas : ça marche beaucoup moins bien ! Si. Il y a des personnes capables d’oublier de l’appliquer (non… pas vrai… même pas moi !).

En cas d’eczéma

Là encore, j’ai tâtonné, car entre ouvrages spécialisés, aromathérapeutes et solutions dénichées par Google, on a l’embarras du choix pour traiter l’eczéma avec les huiles essentielles. Finalement, ma recette testée et approuvée est préparée avec une base d’huile végétale au choix bien sûr, dans laquelle je dilue :

  • 3 gouttes d’HE de Tea Tree ;
  • 3 gouttes d’HE de carotte ;
  • 3 gouttes de géranium odorant.

Je l’ai appliqué une fois par jour (le soir) et cette petite mixture a vraiment bien fonctionné !

En cas de peau sèche et déshydratée

On ne va pas se mentir, on ne traverse pas un hiver super froid, même dans mes Alpes. Il n’empêche que c’est assez pour que j’ai la peau super sèche et (CQFD) hyper réactive. Ce n’est pas le pire bobo cutané imaginable, mais c’est là que j’ai le plus galéré pour mettre au point une recette qui fonctionne. Bon. J’ai une peau chiante de base, et en plus, j’ai passé le cap des 40 piges. Niveau mental, c’est pas gagné, mais côté peau, on fait donc dans la maturité. Et en plus, colibri pas colibri, je reste make-up addict. Youhou. Je ne te cache pas que cette recette-là est du sur-mesure de chez sur-mesure. Pas certaine qu’elle corresponde à beaucoup de monde, mais dans le doute, je te la donne quand même. Dans l’huile végétale de ton choix (j’aime bien l’huile de Nigèle pour le visage), ajouter :

  • 3 gouttes d’HE de carotte ;
  • 3 gouttes d’HE de lavande vraie ;
  • 2 gouttes de vitamine E.

Alerte, non glamouritude : issue de la racine, l’HE de carotte sent la mort carotte. Mais genre, elle pue sent vraiment la carotte. Mais elle fonctionne vachement bien.

J’espère que ces recettes pourront t’être utiles ! Cheers!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s