Une recette de déo maison trop facile et efficace… seriously ?

Comme tu le sais – ou pas ! – je me suis lancée dans un #ChallengeColibri l’année dernière à l’occasion de mon anniversaire. Neuf mois plus tard, je n’ai toujours pas atteint le Zéro [Déchet] Absolu… et j’admire plus que jamais les personnes qui en sont là. Personnellement, j’applique la meilleure leçon que le yoga m’ait apprise : « tendre vers ». Dans la cuisine et du côté « ménage », on note de belles améliorations. Côté salle de bain, par contre, c’est beaucoup plus compliqué. Mes trois soucis principaux ? La brosse à dent (3 mois après mon passage au bambou, je me suis retrouvée en cata chez le dentiste), le shampoing (je cherche toujours la version solide qui fonctionne) et le déo. Pour le déo, en fait, j’avais opté pour une eau tonique qui faisait très bien le job et qui avait le mérite de me réveillé, mais même si seul le bouchon était en plastique, ce n’était pas terrible. Heureusement, Facebook est venu à mon secours et j’ai déniché un DIY tellement simple que je ne pouvais pas ne pas le tenter. Je ne vais pas te mentir, je n’étais pas convaincue. Femme de peu de foi…

Merci Paulette à Bicyclette (oui, la Paulette à Bicyclette qui fait des bijoux au design si doux et en or équitable !) pour avoir partagé cette recette sur sa Page FB, l’originale étant sur le blog With a Love Like that).

Je te la fais courte sur la recette :

  1. 5 cuillères à soupe d’huile de coco BIO
  2. 3 cuillères à soupe de fécule de maïs
  3. 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude

La recette originale proposer 5 gouttes d’HE de Palmerosa pour le côté antibactérien. Je n’en avais pas sous la main, mais il faut dire que je suis une inconditionnelle du Tea Tree : ça marche aussi.

Si tu as un peu l’habitude des produits maisons, je te demande de ne pas me juger… j’ai aussi ajouté de l’HE de lavande vraie pour parfumer. Une recette à base d’huile de coco. C’était samedi soir, j’étais crevée et je t’ai demandé de ne pas me juger. Si tu n’as pas l’habitude, saches qu’aucune HE ne peut prendre le dessus sur le parfum de l’huile de coco, à moins d’en verser une ENORME quantité. Voilà, voilà.

Pour ce test, je ne me suis pas pris la tête : j’ai utilisé un simple moule à gâteau en carton.

Normalement, tant que les températures restent fraîches, tu peux conserver ton déo dans la salle de bain. Perso, j’ai préféré le placer directement au frais. Je trouve que la texture est plus sympa.

Je ne vais pas te mentir, le premier matin, j’étais sceptique. Bon, étant habituée à la pierre d’Alun (la vraie, pas un déo du commerce « à la pierre d’Alun »… quel intérêt ?!), un « pain solide » de déo, ça ne me déstabilise pas. Par contre, j’étais sceptique sur l’application. Je voyais déjà l’instant gore, vu que l’ingrédient de base reste de l’huile de coco… Heureusement, pas du tout. C’est plutôt agréable, en fait.

Je ne maintiens pas le suspense plus longtemps : cette recette, c’est de la bombe. MAIS le parfum coco est super prononcé. Ce n’est pas désagréable (c’est même à croquer), mais en tant qu’amoureuse des parfums… c’est un combat de chaque jour. Parce que quand je te dis que c’est de la bombe, c’est de la bombe.

Au-delà du produit sain zéro déchet, c’est certainement le déo le plus efficace que j’ai utilisé jusqu’à présent (après, je ne vais pas te raconter d’histoire non plus : je ne transpire pas énormément, même en pleine canicule). Vu la simplicité de la recette, je t’encourage à tenter. Mais en ce qui me concerne, je vais essayer de retoucher la recette pour une version plus neutre, olfactivement parlant ! Renoncer au parfum, c’est encore au-dessus de mes forces. Un pas après l’autre, hein 😉 !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s