#ChallengeColibri – Recycler tes restes de savon solide

Non, non, non : je n’ai pas disparu de la surface du globe. Et je n’ai pas non plus abandonné le #ChallengeColibri. C’est juste que le temps… non… la discipline m’a fait cruellement défaut. J’ai été interrompue dans mes partages quotidiens par des soucis de réseau et je n’ai plus jamais retrouvé le rythme. Bref. Petit point : non, ma maison n’est toujours pas en mode zéro déchet. Respect et admiration à celles et ceux qui arrivent à effectuer leur transition en quelques semaines. Personnellement, j’ai eu des hauts et des bas (des recettes foireuses, principalement 😀 !). Mais ça avance. Aujourd’hui, c’est opération recyclage de savonnettes. Mode d’emploi.

Si tu vis à la campagne, je te recommande l’astuce de nos grands-mères : la « gratounette » (bon, c’est comme ça que je l’ai toujours appelée… je ne te garantis pas que ce soit un terme très technique 😀 !). Je sais que sur le web, on te parle beaucoup d’un vieux collant, dans lequel tu glisses tes restes de savonnettes, avant de refermer avec un noeud bien solide, et zou ! : une « gratounette » pour te laver les mains. Sauf que le collant n’est ni très agréable, ni très efficace pour les mains très sales. Perso, j’ai donc adopté la version de mon grand-père, qui était un manuel et qui faisait ça dans son atelier : une bonne vieille chaussette, bien épaisse (type chaussette de rando en fin de vie). Et ça, crois-moi, c’est de la gratounette 😉 !

Si tu préfères, tu peux conserver tes restes de savon & savonnettes dans un bocal, pour les recycler en créant tout simplement un nouveau savon entier. Là encore, on trouve la « recette » sur le web : une casserole, un peu d’eau et un moule… oui, mais non…

Effectivement, le principe est de faire fondre les restes de savon dans une casserole, avec un peu d’eau pour éviter qu’ils n’accrochent. Après quoi, tu verseras dans un moule et tu laisseras durcir. MAIS… certains savons naturels, type savon d’Alep, fondent très vite et comme ils sont constitués d’huile en grande partie, ils n’accrochent pas : il faut donc très peu d’eau. Ce n’est pas le cas des savons plus sophistiqués (par exemple, le rose sur ma photo, qui est le reste d’un savon de parfumerie). L’opération fonte peut donc durer plus longtemps.  Le plus simple et de mettre très peu d’eau et d’en rajouter au fur et à mesure. Et perso, j’aime bien travailler fenêtres ouvertes, ça me semble plus sûr ! Voilà, voilà.

Après, lorsque tu utilises à 100% des savons naturels sans parfum, tu peux ajouter quelques gouttes d’huile essentielle. Tu peux aussi mettre un peu d’avoine au fond du moule pour faire un savon exfoliant, utiliser un morceau de loofah… bref, c’est comme tu le sens 🙂 !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s